Loading...
Loading...

Un système de GTB (Gestion Technique de Bâtiment) intervient sur 4 NIVEAUX d’actions dans un bâtiment

Superviser,  surveiller, maintenir les installations, intervenir pour porter remède, décider des commandes et des programmes, établir des bilans …

Gestion de la base de données qui regroupe l’ensemble des informations techniques. Cette base est le reflet de l’état actuel des systèmes. Elle est gérée de façon dynamique, en temps réel.

Appareils qui automatisent les équipements, traitent localement les informations et les transmettent pour la gestion. Ils assurent les fonctions de régulation, programmation , délestage , sécurité.

Équipements techniques du bâtiment et les ‘ POINTS ’ qui les équipent : Les sondes, les actionneurs.

Un système de GTB pilote, gère et suit les principales fonctionnalités du bâtiment

Distribution électricité : éclairage, équipements de secours
Informatique, Telecom
Sécurité
Transport : ascenseurs, monte-charges
Confort énergétique
Chaud/froid
Ventilation
Conditionnement d’air
Eau chaude sanitaire

Niveau terrain

Mettre en place les points physiques : signalisations, alarmes, comptages , mesures, réglages, commandes … Les points sont de type :

  • Logique ou binaire (1/0 ToR)
    Entrée : contact thermostat
    Sortie : Cde contacteur pompe
  • Analogique  (signal progressif, à savoir n’importe quelle valeur dans une plage donnée).
    Entrée : sonde de température
    Sortie : commande d’une vanne

Niveau Automatismes

Installer des Régulateurs / Automates / UTL qui vont permettre l’acquisition des données et leur traitement. Ces régulateurs / automates assurent le fonctionnement des équipements de façon autonomes : Ce sont des commandes, algorithmes de régulation, logiques combinatoires et séquentielles, programmes horaires, optimisation…

Niveau gestion

Installer des Contrôleurs de réseaux / moteurs de réseaux :
Ils assurent l’interface entre le niveau terrain, les automatismes et le niveau utilisation.
Ils gèrent la base de données du système et traitent : les mots de passe, les évènements, les alarmes, les messages d’alarmes, le routage des rapports, programmation calendaire , historiques de points, totalisations, tendances, programmation spécifique, numérotation téléphonique, intégration des protocoles…

Niveau utilisation

Mettre en place le poste opérateur, à savoir l’interface utilisateur. Cette interface  permet :
La présentation et la conduite de toutes les données du site sous forme de graphiques dynamiques, la signalisation des alarmes et défauts, la mise en forme des données enregistrées et stockées pour l’édition des rapports et l’aide à l’analyse.
La Liaison vers d’autres applications clientes comme la GMAO, communication avec des systèmes tiers.

Pour relier cette architecture de produits qui est construite sur 4 niveaux, on utilise deux niveaux de communication avec les bus suivants  :

Le bus de terrain

Il relie les automates / régulateurs  aux Contrôleurs de réseaux / moteurs de réseaux soit par un bus propriétaire, soit par un bus standard.

Bus propriétaires
Spécifique à un constructeur
Bus standards
Bus KNX ®
Protocole KNX
Bus Bacnet ®
Protocole Bacnet/MSTP
Bus LonWorks ®
Protocole LonTalk

Le Bus fédérateur

Il assure la communication entre les postes opérateurs, les contrôleurs de réseaux et les applications tiers.
Ethernet, TCP/IP, BACNet IP.